La chevalière

Origine des chevalières

La chevalière est une bague à large plateau (rond, oval, carré, octogonal …) sur laquelle on a gravé des armoiries ou des initiales. L’histoire des chevalières remonte à des milliers d’années, depuis l’Egypte ancienne. On a retrouvé des chevalières dans les tombes des pharaons. Elles sont également appelées anneaux sigillaires du latin sigillum qui signifie sceau. Elles permettaient de « signer » d’un sceau de cire un document officiel. La chevalière est un des rares bijoux à avoir eu une fonction utilitaire.

Chevalière et modernité

Aujourd’hui la chevalière a perdu son utilité première.

Elle a alors adopté une image symbolique, identitaire ou simplement esthétique.

Le plateau peut représenter des armoiries, des pierres, des initiales, un logo ou un symbole qui vous est cher.

Elle s’est réinventée et est à nouveau à la mode avec des formes plus originales. Mis à part l’Or ou l’Argent on peut les imaginer en Platine ou Palladium qui sont des métaux très résistants. A coup sûr un bijou qui pourra être transmis de génération en génération.

A quel doigt la porter ?

Au temps des chevaliers, l’anneau se portait à l’annulaire gauche en signe de distinction parmi les « grandes familles » médiévales.

A noter qu’aujourd’hui vous êtes libre de la porter au doigt de votre choix !

Alors si vous aimez ses courbes, ses formes, son volume, n’hésitez plus. Chacun trouvera la chevalière qui lui ressemble.

Et vous, que voulez-vous mettre sur le plateau de votre chevalière ?

 
 

Lien utile:

Réalisation des armoiries (dessin, peinture) 100% fait à la main par Claude-Georges Brülhart dans le respect des règles de l’art héraldique.